Culture & Révolution

Sommaire

Liste par thèmes

 

Journal de notre bord

Lettre n°63 (le 7 décembre 2005)

Bonsoir à toutes et à tous,

A 0h 30 du matin la baudruche de la place Beauvau s'est
dégonflée. Nicolas Sarkozy a attendu que les quotidiens
soient imprimés pour annoncer qu'il décommandait son voyage
aux Antilles. Courage, fuyons... la colère du peuple antillais !
On imagine qu'il a pris au sérieux les rapports de la
police politique de la République française (les
Renseignements Généraux). C'est en porte-parole d'un
gouvernement en plein délire réactionnaire et d'une droite
néo-colonialiste revancharde que Sarkozy a dû défaire ses
valises, ranger son Kärcher et ses insultes dans les
placards du ministère de l'Intérieur, qui n'a jamais si bien
porté son nom puisque pour une fois son pensionnaire n'a pas
osé en sortir. Ce succès remporté par la population de
Martinique et de Guadeloupe, avant même qu'elle soit
descendue dans la rue, fait chaud au coeur.

Nous pouvons faire reculer et même faire tomber les gens au
pouvoir. La lutte des travailleurs marseillais et la colère
des jeunes de banlieue ont ouvert une brèche. Sous diverses
formes, la lutte des classes reprend ses droits.

___________________________________________

Records
L'arbre et notre vie
Poètes
Comment rater un noël
Jazz effervescent
Fascination de l'opéra
Balzac à Venise
Pour rire
In situ
___________________________________________

RECORDS
Tout augmente. Au travers d'articles et de reportages, les
médias mettent en évidence la croissance de la pauvreté, du
nombre des mal logés, des pas logés du tout, et de ceux qui
meurent de froid dans la rue. Les queues s'allongent au
Restaurants du Coeur.

Tout augmente. Les " frais de bouche " de l'Élysée sont en
croissance exponentielle ces dernières années. Le quotidien
Les Échos titre en manchette aujourd'hui " La Bourse de
Paris en route pour de nouveaux records ". Le journal exulte :
" Le marché parisien s'apprête à renouer avec ses niveaux
de l'été 2001 ". La Bourse de Paris a progressé de plus de
22 % depuis le début de l'année. Le sagace inspecteur
Colombo, sans être marxiste pour autant, parviendrait sans
doute à établir un lien entre la croissance du CAC 40 et la
croissance de la pauvreté. En attendant les salariés, les
chômeurs et les licenciés doivent savoir que grâce à eux et
à leurs sacrifices, d'importantes prises de bénéfices vont
être effectuées par les gros actionnaires d'ici le 31
décembre.


L'ARBRE ET NOTRE VIE
" Plaidoyer pour l'arbre " de Francis Hallé (Actes Sud) est
un livre exceptionnel à plus d'un titre. Nous ne sommes pas
ici dans l'agréable vanité des beaux livres très chers de
fin d'année. Francis Hallé est botaniste et biologiste. Il a
dirigé les missions scientifiques du " Radeau des cimes "
sur les canopées des forêts tropicales. Ce livre vivant,
rigoureux et accessible est d'abord un bel objet par sa mise
en page, ses croquis très éclairants et son portfolio. Si le
terme écologie n'était pas autant galvaudé et parfois
dévalué, il aurait ici toute sa force explicative et
multidimensionnelle. L'ouvrage n'apporte pas seulement une
foule d'explications captivantes sur ce qu'est un arbre,
comment vivent les arbres et comment ils se reproduisent.
Les rapports fondamentaux entre les arbres et les hommes
depuis leur apparition sont abordés. Ce qui fait de ce livre
un instrument d'investigation sur le terrain de la
botanique, de l'anthropologie, de la culture et de
l'environnement dans lequel nous voulons vivre avant qu'il
ne soit trop tard.


POÈTES
L'année passée aura été particulièrement faste pour la
poésie. Non pas qu'il y ait eu une croissance particulière
des amateurs de cette forme d'expression mais quelques
livres majeurs ont été publiés qu'il a parfois fallu
chercher ou commander. Ils peuvent faire le bonheur de
certains. Il y a un an nous avions recommandé le grand poème
de Derek Walcott sur le peintre Camille Pissarro, " Le Chien
de Tiepolo " (éditions du Rocher). Ensuite nous avons salué
la parution de " L'Homme noir " (Circé) et de " Journal d'un
poète " (La Différence) du poète russe Essénine et enfin
récemment " La machine du monde et autres poèmes " du poète
brésilien Carlos Drummond de Andrade (Poésies/Gallimard).

Et voilà qu'aujourd'hui une lacune béante vient d'être
comblée avec la parution de l'oeuvre du grand poète hongrois
Attila Jozsef (1905-1937) sous le titre " Aimez-moi " (700
pages, éditions Phébus). Nous y reviendrons dans notre
prochaine lettre.


COMMENT RATER UN NOËL
Les écrivains qui se sont moqués des festivités de Noël
doivent retenir en ce moment toute notre attention, voire
notre sympathie. Dans son grand roman ravageur, " Les
Corrections " (Points Seuil), le romancier américain
Jonathan Franzen nous a régalé à mi parcours d'un Noël en
famille dans le Middle West tout à fait calamiteux.

On ne se lasse pas de l'humour anglais mais il faut aussi
prendre en compte l'humour écossais de Saki (1870-1916). Une
de ses nouvelles du recueil " Beasts and superbeasts "
(Livre de Poche biblio) s'intitule " Le Noël de Bertie " et
on ne peut rien en dire par avance, sinon qu'elle est
agréablement décapante. Dans un autre recueil de nouvelles
du même Saki, " Reginald " (biblio), celle intitulée "
Reginald et les cadeaux de Noël " est également d'une suave
férocité. Toutes les autres nouvelles sont à l'avenant.
Sérieux s'abstenir.


JAZZ EFFERVESCENT
Pendant une bonne partie de son histoire, le jazz a été une
musique effervescente, constamment inventive, provoquant des
attentes et des polémiques. Pour en prendre la mesure nous
vous conseillons d'écouter (et éventuellement d'offrir) deux
CD qui n'ont pas pris une ligne.

Le premier " Jordu "est une réédition par le label Dreyfus
de deux concerts du quintet du batteur Max Roach et du
trompettiste Clifford Brown enregistrés en 1954 à Los
Angeles. Lyrisme, émotion, joie de vivre, jaillissement
ininterrompu des idées musicales et des citations
inattendues, ce CD est un joyau.

Le second CD (Impulse) à prix cassé est intitulé " The Blues
and The Abstract Truth ". Il a été enregistré en studio en
1961. Les arrangements d'une grande séduction sont dus à la
plume du saxophoniste Oliver Nelson. A ce stade, il est sans
doute nécessaire d'ajouter qu'Oliver Nelson a réuni autour
de lui quelques très grands musiciens à l'imagination
débordante : Eric Dolphy à la flûte et au saxophone alto,
Freddie Hubbard à la trompette, Bill Evans au piano, Paul
Chambers à la basse et Roy Haynes à la batterie.


FASCINATION DE L'OPÉRA
" Les Enchanteresses " de Jean Starobinski qui vient de
sortir aux éditions du Seuil est le livre cadeau qui ravira
tout amateur d'opéra. On connaissait l'auteur pour ses
analyses pénétrantes sur Montaigne, Jean-Jacques Rousseau ou
Stendhal. On le retrouve ici dans cet espace particulier de
la fiction qu'est l'opéra où collaborent ou s'admirent
musiciens et écrivains, Mozart et Da Ponte, Bizet et
Nietzsche, Rossini et Balzac... Ce livre ouvre des portes pour
comprendre pourquoi l'opéra a exercé une telle fascination
depuis Monteverdi.

Les études de Jean Starobinski sont toujours de grand style
et d'une extraordinaire érudition. Le lecteur doit faire des
efforts, toujours amplement récompensés.


BALZAC À VENISE
C'est une interview de Jean Starobinski dans " Libération "
du 10 novembre dernier qui nous a donné l'idée de lire un
court roman de Balzac intitulé " Massimilla Doni ". On le
trouve en Garnier-Flammarion avec d'autres nouvelles telles
que " Le chef-d'oeuvre inconnu ". L'histoire de " Massimilla
Donni " se passe à Venise sous l'occupation autrichienne
entre le théâtre de la Fenice, le café Florian et les palais
du Grand canal. Citons quelques phrases et chacun saura
ensuite ce qu'il lui reste à faire :

" La Sicilienne se posa sur le lit avec une grâce qui
rappelait le naïf laisser-aller de l'animal, l'abandon de la
plante vers le soleil, ou le plaisant mouvement de la valse
par lequel les rameaux se donnent au vent. En détachant les
poignets de sa robe, elle se mit à chanter, non plus avec la
voix destinée aux applaudissements de la Fenice, mais d'une
voix troublée par le désir. Son chant fut une brise qui
apportait au coeur les caresses de l'amour. "


POUR RIRE
Quelques suggestions de DVD susceptibles d'engendrer de la
bonne humeur ne seraient sans doute pas de refus ? Parmi les
parutions récentes nous nous sommes régalés avec " The
Commitments " d'Alan Parker (M-G-M, avec dans le même
boîtier " New York, New York " de Martin Scorcese). Il se
dit beaucoup d'injures et de gros mots dans le Dublin
populaire de " The Commitments ". Mettre sur pied un
orchestre de soul music irlandais n'est pas une mince
affaire. C'est drôle, chaleureux et joliment filmé.

Les rééditions des films de Jerry Lewis se poursuivent, avec
ses pastiches inénarrables, ses coups d'épingles aux
conventions et sa gestuel sophistiquée : " Le Dingue du
palace ", " Cendrillon aux grands pieds ", " Dr. Jerry et
Mister Love ", etc (Paramount). Dans la veine parodique
désopilante, " La Blonde et moi " de Franck Tashlin avec
Jane Mansfield et Tom Ewell est également très réussi. On y
voit au passage quelques stars du rock et de la variété
jazzy des années cinquante, Little Richard, Gene Vincent,
les Platters, Julie London et même Abbey Lincoln au début de
sa carrière.

Si vous avez adoré " Certains l'aiment chaud " de Billy
Wilder, vous ne resterez pas de marbre devant " La Grande
Combine " avec Jack Lemmon et Walter Matthau, ni devant "
Embrasse Moi, Idiot " avec Kim Novak et Dean Martin (M-G-M).

Redisons enfin que la pièce " L'hiver sous la table " ravira
toutes celles et tous ceux qui aiment Roland Topor
(l'auteur), Zabou Breitman (metteuse en scène), Isabelle
Carré, Dominique Pinon, Guilaine Londez, Eric Prat et Liviu
Badiu (les acteurs). Ceux qui ne les connaissent pas encore
les aimeront et seront émus, c'est inévitable. (DVD Warner
Vision)


IN SITU
Depuis notre dernière lettre, nous avons mis en ligne des
points de vue sur deux romans : un roman australien d'une
délicatesse digne de Carson Mc Cullers, " De l'art de
conduire sa machine " de Stephen Carroll, et le dernier et
impressionnant roman de Russell Banks, " American Darling "
mettant face à face l'Afrique et les États-Unis. Vous
trouverez également dans la rubrique " en question " un
texte sur l'actualité récente intitulé " Réflexions sur la
crise sociale actuelle ".

Nous allons ajouter dans nos liens le site d'Action-Critique-
Medias, http://www.acrimed.org/. Cette association propose
des instruments de critique très utiles pour ne pas se
laisser dominer ou manipuler par les grands médias.


Bien fraternellement à toutes et à tous

Samuel Holder
_______________________________________

  Pour recevoir ou ne plus recevoir
    cette lettre, écrivez-nous:

  mèl : Culture.Revolution@free.fr
 http://culture.revolution.free.fr/
_______________________________________

< O M /\

URL d'origine de cette page http://culture.revolution.free.fr/lettres/Lettre_063_07-12-2005.html

Retour Page d'accueil Nous écrire Haut de page